Tuberculosis of the Esophagus

Bourdial, J.; Lallemant, Y.; Natali, R.; Lunel, J.

Annales d'Oto-Laryngologie et de Chirurgie Cervico Faciale Bulletin de la Societe d'Oto-Laryngologie des Hopitaux de Paris 80: 824-825

1963


ISSN/ISBN: 0003-438X
PMID: 14091304
Document Number: 10290
Cette observation suggère quelques réflexions : 1. L'oesophage est une localisation rare de la tuberculose : 150 cas publiés actuellement et une proportion d'un cas sur 500 à l'autopsie des tuberculeux. 2. On admet classiquement que la tuberculose oesophagienne est secondaire à une tuberculose évolutive presque toujours pulmonaire. Elle touche électivement l'adulte et l'homme dans 2 cas sur 3. Dans notre observation, il s'agit d'une jeune fille. Nous ne pouvons la classer dans les formes ulcéreuses type Zenker, car celles-ci se voient chez des bacillaires avérés, porteurs habituellement de lésions laryngo-pulmonaires et pharyngées. Ici c'est la localisation oesophagienne qui a été révélatrice d'une tuberculose ganglio-pulmonaire dont l'évolution s'est faite sournoisement après une primo-infection traitée pendant 6 mois. 3. La fistulisation d'un ganglion tuberculeux dans l'cesophage est généralement silencieuse. Elle n'est habituellement évoquée que tardivement devant la découverte d'un diverticule épibronchique de traction. 4. Le fait d'assister à ce processus méritait à nos yeux d'être souligné. Et il est permis d'espérer que l'action remarquable des traitements antituberculeux modernes, qui s'est révélée efficace chez notre malade obtienne la guérison complète sans les séquelles d'un diverticule de traction ou d'une sténose. 5. Nous devons enfin souligner l'insuffisance de la radiologie. C'est l'cesophagoscopie qui a permis un diagnostic précis. Notre deuxième endoscopie a montré qu'avec des radiographies normales, le processus était encore évolutif. L'oesophagoscopie a permis enfin de suivre la cicatrisation de cette lésion durit la rareté mérite d'être rappelée.

Document emailed within 1 workday
Secure & encrypted payments

Tuberculosis of the Esophagus